mardi 2 juin 2015

8 TOP L'album communautaire (2015)


     Je vais vous parler aujourd'hui de 8 TOP, un projet rare, ambitieux et... titanesque, celui d'un sympathique musicien quimpérois, Dominique Le Bars.
Nos plus fidèles lecteurs se rappelleront la chronique élogieuse que Christian avait consacrée à son album précédent "l'intimité" (clic). Si ce dernier était tout instrumental, ici Dominique a voulu aller plus loin et s'exprimer aussi en paroles, peaufinant une douzaine de textes. Jusque là rien d'original si ce n'est qu'il a "recruté" des interprètes pour ses chansons sur le net et que le projet a demandé 4 ans de travail !

     Mais revenons un peu à son auteur, professeur de musique à coté de Quimper,  multi-instrumentiste
(piano, batterie, guitares, percus.), ex intermittent du spectacle (il a fait partie du groupe KERN, aux accents celtes, qui ouvrira pour Tri Yann notamment) et compositeur depuis une quinzaine d'années. Ses influences musicales épousent un large spectre puisqu'il cite en vrac Toto, Steely Dan, King Crimson, Yes, Manfred Mann, Radiohead, Placebo, mais aussi le baroque et le jazz.

     Son ambition sur cet album a été de trouver une orientation grand public, une variété pop/rock, mais de qualité, évitant la mièvrerie (et la nullité disons le) propre au genre en France symbolisée par obispo et sa clique. Et à mon humble avis c'est plutôt réussi pour plusieurs raisons : les textes sont bons, parfois graves, parfois plus légers ou poétiques  mais toujours intelligents  et les musiques se nourrissent des influences diverses vues ci dessus, se teintant parfois de folk, de soft rock californien, de progressif ou de pop 90's.

@le Deblocnot - Dominique et son Epiphone 335
     Mais je n'ai pas encore abordé ce qui fait le sel de ce projet, dont vous remarquerez le titre "l'album communautaire" alors là vous vous demandez surement comme moi , c'est quoi un album communautaire? La définition de Dominique est simple, "un album qui réunit 8 artistes différents sur mes compos", pour autant cela n'a pas été facile à mettre en place puisque ces 8 chanteurs et chanteuses, il les a trouvé sur le net, suite à petites annonces, retenant les meilleures interprétations de ses textes parmi les dizaines recueillies, bref, une sorte de radio crochet, de nouvelle star à lui tout seul. Citons ces 8 chanteurs et chanteuses amateurs par ordre d'entrée en scène: Erick Campa, Agnés Robert, Juliana Paul, Alexandre Riou, Marina Claire, Pierre Gilles Bovy, Julien Victor, Marie Launay, issues des 4 coins (et même plus) de l'hexagone et aussi au delà  (2 en Suisse, 1 à Londres).
Chacun prend un titre, il y a également 4 duos réunissant une voix féminine et une masculine et le final collectif soit 13 morceaux. Coté musicien c'est simple puisque Dominique Le Bars est une bande à lui tout seul comme dirait Renaud, il se charge de tous les instrus, à part un invité pour un petit coup de lap steel guitar. Un concept qui a pris forme et s'est développé au fur et à mesure sur 4 années, titanesque comme je le disais en intro car porté par une seule personne, textes, musiques, arrangements, recherche, mise en boite... Une autoproduction synonyme d'indépendance et de liberté mais aussi de manque de moyens, le revers de la médaille...

     Le danger de cette collaboration multiple pourrait être un manque d'unité, de ligne directrice alors qu'en est il ? D'entrée avec "Un homme" on remarque ce qui sera le socle de cet album, à savoir une grande qualité instrumentale, piano et guitares en avant, des climats changeants capables de passer de ballade reposante à  envolée bien musclée - ce qui n'est pas sans évoquer Ange- qui porte un texte bien troussé sur  la condition humaine, chantée par Erick Campa, et sa voix puissante et particulière. Une entrée en matière prometteuse confirmée par "L'origine" avec cette fois une voix féminine, celle d' Agnès Robert, pour un morceau pop/rock  énergique qui pourra faire penser à Dolly et sa chanteuse Manu. "Etre moi" avec aux vocaux Alexandre Riou est un hit en puissance, encore des lyrics intéressants, un refrain efficace à chanter, et une guitare au son  West  Coast . Juliana Paul intervient sur la ballade sensible "Un jour ensemble" menée par le piano (fait penser à du Véronique Sanson) alors que Julien Victor est "A vendre", une pop song sur un ton humoristique léger et frais. Plus sombre et torturé voici "La lettre noire" chantée par Marie Launay avec un final carrément progressif. Les 2 derniers intervenants  seront Marina Claire sur  le pop/folk "Le printemps" et Pierre Gilles Bovy sur "L'amélodie", une belle ballade  poétique.
@le Deblocnot -  son Ibanez Roadstar 1983


     Venons en  aux 4 duos, des ballades pop  dans lesquelles  les voix masculines et féminines se marient harmonieusement, mention particulière  à "La morsure" avec Erick Campa et Agnès Robert et son climat jazzy embrumé. Enfin tout ce petit monde se quitte sur "Partir d'ici" avec les 8 chanteurs et chanteuses réunis, un rock festif et énervé aux allures de happy-end.

     Voici un album aussi intéressant qu'agréable et qui incite au respect car fait dans des conditions artisanales avec peu de moyens, et il serait bien qu'il trouve un public car il pourrait tenir la dragée haute à des productions plus huppées.

     A ce sujet je tenais à partager un coup de gueule de Dominique, contre la frilosité des maisons de disques, des programmateurs de radios ou festivals et le manque de soutien, que ce soit de la presse locale ou de la municipalité. Hé, journalistes, si vous faisiez votre métier au lieu de vous contenter de recopier bêtement les communiqués de presse de Warner, Universal et autres marchands de soupe?! Y'en a marre de ce monde géré par le fric, redonnons place aux artistes, et indiscutablement Dominique Le Bars est de cette race. Alors vous qui me lisez jetez une oreille à sa musique, mieux, achetez là si elle vous plait (vous avez vu où que la musique était gratos désormais?!) et mieux encore Dominique est en recherche de partenaires (promo, tournée, scènes..) alors si vous êtes de la partie n'hésitez pas à la contacter
( 8top@free.fr , ou nous écrire on fera suivre).

ROCKIN-JL

L'album est en écoute sur Deezer : 8top/deezeer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire