jeudi 15 juin 2017

ROCKIN'1000 - par Pat Slade


Rockin’1000 Le Plus Grand Groupe du Monde par Pat Slade

Ceci n’est pas une chronique sur la 1000éme de Rockin (Qui vient de fêter sa 500ème), ce serait lui faire trop d’honneur, mais sur des italiens qui ont eu un coup de folie qui s’avèrera payant. 

 

Abusus Non Tollit Usum




Pour les latinistes aucun souci de traduction, pour les autres, Abusus Non Tollit Usum veut dire : «L’abus n’exclut pas l’usage». Aujourd’hui, je parlerai de Rockin’1000 qui se définit lui même comme le plus grand groupe du monde.

Fabio Zaffagnini
C’est sur les bords de la mer Adriatique dans la ville de Cesena en Italie où un grand nombre de fans des Foo Fighters se désespéraient que leur groupe favori ne passe pas par chez eux, que sous l’impulsion de Fabio Zaffagnini, un jeune homme qui avait monté une start-up consacrée à la cartographie des chemins de randonnée et aussi fan des Foo Fighters, frustré que le groupe de Seattle ne vienne jamais jouer dans cette région de l’Italie, va monter le projet le plus dingue du genre. En 2014, alors qu’il était en voiture, il a pensé que ce serait cool que son groupe favori vienne jouer dans son bled de 97.000 habitants, et il pensera au film «Rock Académy» (School of rock) le film avec Jack Black où le comédien dit «Si tu as vraiment envie que quelque chose se réalise, il ne faut pas hésiter à le demander… mais cela marche beaucoup mieux si tu as mille personnes qui hurlent derrière toi». Et c’est sur cette petite phrase que Zaffagnini va lancer le pari fou de réunir 1000 musiciens pour interpréter son morceau fétiche des Foo Fighters «Learn to Fly» : un message envoyé au groupe pour l'inviter à venir jouer dans sa ville. Mais pour mettre sur pied une telle armada, il faudra du temps, de l’argent et surpasser l’obstacle de l’intendance.

Pour le temps il faudra une année pour tout mettre en place. Pour l’argent, le jeune homme lancera une souscription sur le net et recueillera 45.000 euros avec lesquelles il pourra financer le projet. Mais le plus gros problème sera celui d’accueillir autant de monde dans sa petite ville, comment Les loger ? Comment Les nourrir ? Prévoir toutes les infrastructures pour les faire vivre, mais surtout avoir de bonnes conditions pour les faire jouer à l’unisson.

Après quelques répétions, «Learn to Fly» sera joué et filmé dans les conditions du direct avec un résultat des plus détonnant. Un concert de 4 minutes qui sera mis en ligne quelques jours plus tard et qui fera exploser le compteur (Il a été vu à ce jour, plus de 37 millions de fois !).

Bien entendu, tout cela va arriver aux oreilles de Dave Grohl le charismatique leader des Foo Fighters qui, très touché, répondra à Fabio Zaffagnini en faisant la promesse de venir jouer à Cesena. Et chose promise chose due, le groupe commencera sa tournée européenne en novembre 2015 devant le public de Cesena en transe. 

Avant de commencer son set, Dave Grohl a promis que la nuit sera longue : «On jouera des chansons du premier album et du deuxième album et du troisième album et du quatrième album et du cinquième album et du sixième album et du septième album… » Et il rajoutera : «Vous avoir vu chanter notre titre pour le monde entier a été le plus grand moment de ma vie. Bien sûr que nous ne pouvions refuser, nous devions venir. Vous nous avez eu. J’espère que vous allez faire pareil avec U2, Pearl Jam, Soundgarden, Rage Against the Machine, faites le pour tous les groupes de rock. Et s’ils disent non, vous savez ce que vous leur dites ? Vaffanculo !»  Zaffagnini sera invité à venir s’asseoir sur le trône que le frontman des Foo Fighters utilisait après s’être cassé une jambe, et ils commenceront bien sûr par «Learn to Fly».

Mais le petit discours de Grohl ne va pas tomber dans l’oreille d’un sourd, et le 24 juillet 2016 toujours à Cesena, les 1000 musiciens qui se sont auto proclamé «Le plus grand groupe du monde» vont donner un concert devant 15.000 personnes reprenant 17 titres de groupes ou rockers célèbres comme Nirvana et «Smells Like Teen Spirit», David Bowie «Rebel Rebel», «Seven Nation Army» des White Stripes ou encore du AC/DC avec «It’s a long way to the top», du Police, du Ramones et même un medley Jimi HendrixLed Zeppelin. Un album sortira de cette grosse prestation.


Rockin’1000 : une belle histoire partie du rêve d’une personne et qui finira avec une réalité multipliée par mille.        
Rockin’1000 : le plus gros flash mob musical de l'histoire.  




8 commentaires:

  1. Le 74ème batteur, à gauche, derrière le mec à casquette, il n'appuie pas les coups, y fait semblant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Ah Ah !!! Tu les a tous regardés à la loupe ? :D

      Supprimer
  2. Rock You All Over The World Men !!!

    La joie et le plaisir se lisent sur chaque visage. Absolument génial !

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas trop de vilaines. Les compétences musicales n'ont pas été le critère déterminant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui semblerait, mais c'est l'union dans la musique qui les embellit.

      Supprimer
  4. Superbes images ! Tant de gens différents, de tout âges, unis par la musique. Prenant visiblement leur pied. Que du bonheur. Une bonne et belle émanation de saines vibrations.
    La musique reste le meilleur moyen d'unir les gens, les peuples.

    Une vidéo que je vais faire passer. Merci Pat.

    (J'ai toujours été ébahis par les groupes à deux batteurs : Mais comment font-ils ? Alors des dizaines .... incredibeule !!! M'enfin, les batteurs n'improviseraient donc pas la moitié du temps ??)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La musique reste le meilleur moyen d'unir les gens, les peuples". Bruno tu viens de dire une tirade tellement belle et juste que j'aurais du terminer ma chronique avec...Si j'y avais pensé !

      Supprimer
  5. La question ce n'est pas "comment font-ils", mais comment ils vont faire pour tout ranger, après !!!

    RépondreSupprimer