PRESENTATION

Oui d'abord, le Deblocnot', késako ?


Ce sont des passionnés (fondus?) qui se sont rencontrés sur des forums internet et ont eu envie de mettre leurs plumes en commun. Pas de règle, ici chacun écrit, commente, dissèque, selon ses goûts, du jazz, du blues, du rock, du cinéma ancien, récent, des grands noms, des découvertes, des DVD, des Blu-ray, des 33 tours ou des vieux bouquins, sans se soucier de l’actualité, ni des top ventes, mais au gré de ses envies, pour partager ses joies, désillusions, voire coups de gueules. Un seul maître mot : le plaisir de partager ses connaissances et ses passions en toute indépendance et surtout dans la bonne humeur.
La salle de rédaction du Deblocnot'

Amis lecteurs,n’hésitez pas à nous laisser vos impressions, à faire découvrir le blog autour de vous, et si vous avez vous-même un site, à nous proposer des échanges de liens.
NB - Tout commentaire insultant ou deplacé sera immédiatement supprimé.
Nous vous invitons pour plus de convivialité à  signer vos articles, d'un prénom ou d'un pseudo , mode d'emploi dans l'onglet "contact" .

Amis artistes, n'hésitez pas à nous contacter, nous proposer vos albums (ou livres), Clapton et Springsteen l'ont bien fait pourquoi pas vous? Sauf si vos références sont Grégoire ou La Fouine..

LES NOTES :
Chaque Deblocnoteur attribue une note à l'œuvre qu'il chronique, selon sa sensibilité et ses propres références, selon le barème suivant :


0 :  le degré zéro, à fuir comme la peste.
1 : si vous avez de l'argent à gaspiller...
2 : Aprés tout... pourquoi pas, en cherchant bien...
3 : Correct, les bonnes choses l'emportent sur les mauvaises.
4 : Vraiment bien
5 : la perfection ou presque, chaudement recommandé !
6 : chef d'oeuvre, cultissime !


Notes illustrées par de splendides pictos, selon ce qui est destiné à être lu, entendu et vu...




Mais ces déblocnoteurs, qui sont-ils réellement ? Portraits des coupables, en quelques mots :


Claude TOON
Avec un nom pareil, hommage à d'anciens copains de classe (Daffy, Bugs, Tom, Jerry, Droopy, Elmer…) on aurait pu s’attendre à accueillir un fêlé féru des métrages 3D de chez Pixar, avec tartes à la crème, explosion de TNT, poursuites à gogo et  onomatopées… Mais non. Claude est un classique. Il s’habille classiquement, mange classiquement, et arbore un physique, disons, tout à fait classique. Bien que d’aucun affirme l’avoir vu se promener avec une perruque poudrée sur la tête pour aller chercher sa baguette, parce qu’avec ces deux accessoires il avait l’air d’un chef d’orchestre, son grand fantasme depuis toujours. A défaut de diriger 80 musiciens sapés comme des lords, Claude nous dirigera, par ses lumières, vers un style que nos lecteurs n’ont sans doute pas l’occasion d’écouter très souvent : la Grande Musique.


                          

              

Luc B.

Qui peut  écrire 12 pages sur un film oublié de Max Ophuls de 1956 dés le petit dej,   pondre un livre sur Deep Purple  le midi et   faire  1000 bornes le soir  pour aller voir Springsteen aux "Vielles Charrues" chez les fous bretons ? Luc !  Partage en outre avec son compère Rockin un goût prononcé pour le blues ; ces 2  doux  dingues projettent d’ailleurs de s’installer dans le Mississippi et de racheter une plantation de coton en hommage à leurs racines musicales….c'est grave docteur?
 


Bruno

Notre archéologue  du  heavy  rock des seventies,  capable de vous dire  à la première écoute sur quel  modèle jouait Rob Hafleur , guitariste des célèbres "Dreamers from Oklahoma" sur leur nom moins célèbre album " the fly of the fire demon" de 1971 ,amateur de toutes les musiques pourvu qu’elles soient riches  en  six cordes grassouillettes , Bruno dort dans sa baignoire, seul espace libre que lui laisse sa collec de 33t et de cd , d’où mal de dos chronique et rhumes  a répétition , un vrai martyre de la cause rock’n’roll...A noter qu'il a depuis peu adopté le surnom de "Bibi" , comme un autre King ..





Philou

Le spécialiste internationalement reconnu (enfin surtout dans son  immeuble) du rock américain que le monde entier  nous envie, mais nous ne le lâcherons pas , n'insistez pas Rolling Stone Magazine! Du rock chemise a carreaux de l'Amérique profonde a la poésie de Dylan en passant par les chevelus metalleux, il est intarissable sur le sujet, un vrai passionné. Philou, c'est avec Rockin, Luc et Bruno le Deblocnot canal historique, les pères fondateurs en quelque sorte..







ROCKIN-JL

Tout petit déjà il fait sensation en ramassant le coton sur les rives des estuaires bretons, en lieu et place du chou-fleur. Il s'use les mains jusqu'au sang pour vibrer des mêmes douleurs que les bluesmen pionniers qu'il vénère. On  peut croiser Rockin le soir, traînant sa collec de cd's dans un cercueil, imitant Django, émérite flingueur italien, dont notre homme est aussi fin connaisseur. Par ces racines celtes, on le dit cousin de Rory Gallagher, qu'il prie chaque soir. La vie des pionniers du blues  n'a pas plus de secret pour lui que l'exhaustivité de la descendance des membres des BluesBreakers de John Mayall  depuis 1963...Sa dernière lubie: devenir président et instaurer une "République du blues"...




 VINCENT, dit "Le Chaméléon"

Tout petit, Vincent est tombé dans une marmite de métal en fusion , il ne se remettra jamais complètement de ce  traumatisme qui lui révéla sa vocation : il sera métallurgiste . Depuis, lors de cérémonies impies et au grand désespoir de ses voisins, il honore ses Dieux qui se nomment Whitesnake, Motorhead, Dio, Julio Iglesias, Scorpions, Van Halen, Aerosmith, Alice Cooper, Mireille Mathieu, Judas Priest, Ozzy et Richard Clayderman. . . Ah, pardon ... oui? ...on me  signale dans l'oreillette que j'ai dû melanger mes fiches, scusez moi .....
Mais ne vous  méprenez pas, Vincent est un  garçon trés doux , toutefois si vous le croisez évitez quand même de lui dire que Lemmy et Ozzy sont des fiottes ... enfin  vous faites comme vous voulez ...
(La  peinture à gauche  est la reproduction d'un dessin de jeunesse de Vincent, réalisée en CE2, et répondant à la question de la maîtresse: qu'aimeriez-vous faire comme métier plus tard)



Foxy Lady - Notre grande romantique, tout commence à l'âge où l'on regarde d'ordinaire "Oui-Oui", elle, elle se passionne pour Clark Gable, Humphrey Bogart ou Cary Grant. Plus tard elle fait scandale à la crèche en déguisant ses poupées Barbie en Jane Mansfield, Maryline Monroe, Rita Hayworth ou Marlene Dietrich. Heureusement pour nous cette passion lui est restée et elle viendra nous parler de la grande époque du cinéma Hollywoodien..







RATTLESNAKE JC

Recherché pour avoir laissé sur le parvis de l'église Anna Lee, la fille du shériff de Carson City, Rattlesnake JC a trouvé refuge au Deblocnot. On a fait une place sur le parking  pour le râtelier de son cheval...
Il viendra de temps en temps autour d'un feu de camp, armé de son harmonica et de son violon, nous parler de ses disques préférés de country music.







BIG BAD PETE

Quand vous verrez ce logo éloignez les personnes sensibles du blog... Après plusieurs évasions de Charenton, Ste Anne et de son propre blog, BBP est en cure au Deblocnot. Il a un beau bureau capitonné où il s'adonne à ses passions, la guitare et le visionnage assidu de nanars improbables. Il est calme en ce moment mais nous gardons des provisions de Lexomil au cas où.... 



 CHRISTIAN SELMOGUE


"En progrès, mais peut mieux faire" … Comme des millions d’élèves, voilà ce que le petit Christian trouvait sur son bulletin de note, à la fin de chaque trimestre. Alors que la majorité d’entre nous baissions la tête devant la terrible sentence " peut mieux faire ", Christian lui, n’avait d’yeux que pour un mot. Le progrès !  Yes ! Le progrès serait son seul credo, sa lumière, son destin ! Toutes disciplines confondues (première yaourtière électrique, premier vélo double plateau, premier papier toilette triple épaisseur…) et en musique en particulier. Le Progressif, le Prog, et son cortège de Soft machine, Yes, King Crimson, Genesis… et tous les autres artistes de cette mouvance 70’s que Christian nous fera découvrir.


FREDDIEJAZZ

Fred a 2 passions dans la vie : le jazz le jazz et …le jazz. A 3 ans il casse la radio Fisher Price premier age avec des grosses touches rouges reçue à Noël sous prétexte que la version de "La Mère Michel" n'est pas en modal (*) et exige à la place un 33 tours rare de Charlie Parker ..Et ça ne s’est pas arrangé depuis... Entre 2 disques, en cinéphile averti , il s’adonne à son autre vice : les  vieux films de gangsters Hollywoodiens ; à tel point qu'il roule dans une traction avant criblée de balles et rêve de finir dans la Garonne, les pieds coulés dans un bloc de béton...

(*le courant jazz modal apparaît dans les années 60 popularisé par Miles Davis ou Herbie Hancock)


 ELODIE

Les vieux racontent qu’elle savait lire avant même de marcher à quatre pattes. Petite fille, elle effrayait ses camarades, en lisant deux livres à la fois, un ouvrage dans chaque main, ses yeux virevoltant d’un volume à l’autre. Elle épousa en première noce René Hugo, pris pour amant un certain Jean Michel Balzac, fréquenta souvent Marcel Le Clézio, et vécut une longue passion avec Eddy Steinbeck lors d’un voyage aux Etats-Unis. On raconte qu’elle habite une vaste demeure vendéenne dont les murs sont intégralement tapissés de couvertures de livres (çi contre, son salon...) Son dessert préféré : les mille-feuilles. 


SONIA DE GUEMENE



Sonia, toute la rédaction s'est longtemps demandée sur quels critères Rockin' l'avait embauchée, quoique en y réfléchissant bien... N’empêche qu'il a eu le nez creux, car en plus d'être une secrétaire modèle - café chaud à toute heure (et bières fraiches pour Philou), cartouches d'encre changées toujours à temps, journaux  tous les matins, et surtout chroniques impeccablement tapées - notre bretonne native de Guéméné comme une célèbre andouille, s'est mise à l’écriture, nous parlant des films qui l'ont marqués et dévoilant des talents insoupçonnés. Vous la retrouverez dans la rubrique "les invités du Deblocnot"..

 PAT SLADE

Vous cherchez le gars qui refuse de grandir comme le tambour de Volker Schlöndorff ? Le rédacteur qui connaît les meilleurs chanteurs francophones par leurs petits noms (et tous leurs titres depuis 40 ans en passant) ? Ou encore le même gars qui peut nous faire marrer avec un article sur : les bons vins et les petits plats du terroir, un groupe de rock ou blues frenchy (et donner son avis sur les US-British) ; nous raconter ses aventures dans les 37 893 concerts auxquels il a assisté, les BD historiques, assumer son épicurisme en tout ? Ne cherchez plus, il est au Deblocnot' et s'appelle Pat Slade… De lecteur du Deblocnot, il en est devenu un pilier.
Depuis quelques mois, il ressuscite le patrimoine de la chanson française un peu trop oublié au milieu du mascaret des gratteurs de guitares (pléonasme) qui chantent qu'en anglais, même que l'on comprend pas toujours les textes. Et cerise sur le gâteau, second spécialiste classique avec Claude Toon, il complète ses discographies…
Consultation sur RDV uniquement



MAX


Enfin,il fallait bien un jeunot qui cause la langue du oueb dans cette  bande de vieux croulants qui  ne font même pas  parti de réseaux sociaux (*), n'ont pas d'iPhone 3D  nouvelle génération qui fait aussi  du café, et sont aussi doués avec un ordi qu'une poule avec un vélo  ... Grand merci à Max sans qui ce projet n'aurait pas vu le jour.


(*) Ouai P'têt , n'empêche que maintenant le Deblocnot est sur Facebook! et toc!

15 commentaires:

  1. pat slade15/4/12 13:49

    Une bande de fous (même si Claude l'est un peut moins ! )comme ont les aiment.Des papiers au millimètres ,des critiques au cordeaux qui ne descendent jamais l'artiste en flamme.Une bande de fous que l'ont aiment bien lires ,pas de St Anne ou Charenton comme pour BBP , vous êtes tous pour le Panthéon du net ! continuez comme ça ! Votre dérision de notre époque est la bouffée d'air de notre vie !

    RépondreSupprimer
  2. Arrête Pat, je vais rougir !!!! Merci.... ça me va droit au cœur ... si le blog continue son petit bonhomme de chemin, c'est aussi grâce aux lecteurs comme toi, des lecteurs fidèles, sur la même longueur d'onde que mes potos Bruno, Luc, Vince, JL, JC, Claude et les autres.....

    RépondreSupprimer
  3. d'abord je m'inscris en faux: non, Claude n'est pas le moins fou!!!ensuite faut pas dire ça Pat, ils vont prendre la grosse tête et nous demander une augmentation ..Non , sérieux, comme le dit Philou, ça me fait rougir et très plaisir: alors simplement MERCI !

    RépondreSupprimer
  4. pat slade15/4/12 22:56

    Non,non,non ! C'est à nous de vous remercier ! Au moins avec vos critiques ,nous sommes sur de ne pas acheter la première daube musical ou le dernier bouquin de merde qui ne servirait même pas de papier a à C.....E !!! Et de nous faire aussi connaitre des artistes ,des auteurs,des oeuvres ou des courants musicaux ! Alors MERCI à tous !

    RépondreSupprimer
  5. C'est une bonne équipe à la barre...
    Continuez moussaillons !

    RépondreSupprimer

  6. les présentations étant faites ....hop hop hop au boulot maintenant ! allez les gars(et les filles ) continuez
    à nous faire rêver ! bises à tous! ♫

    RépondreSupprimer
  7. Merci Ghislaine, mais on ne fait que ça, bosser, bosser... pfff.... bouquiner, écouter des disques, voir des films, aller au concert... pfff...

    RépondreSupprimer
  8. Bravo pour ce blog vraiment excellent et bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  9. Ah ! Merci beaucoup, voilà le genre de petit mot qui fait plaisir. Et nous comptons bien continuer !
    Merci du passage, et parlez de nous autour de vous !!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour !

    Votre débriefing hebdomadaire (avec la reine d'Angleterre) a été partagée sur ma page d'accueil d'un réseau social obscur créé par un dénommé Mark Montagne de Sucre (merci Rocky Jl pour l'ajout, d'ailleurs). Curieuse, je clique et… très, très bon blog. Complet, varié, avec des gags rigolos et des convictions… de belles chroniques intelligentes garanties 0% kikou… Rien que pour ça, merci. Je vous ferai un peu de pub.

    Namaste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien merci Lilou, voila le genre de messages qui font plaisir et nous donnent envie de continuer, on en rougirait presque..
      Au plaisir de te lire !
      Rockin'

      Supprimer
  11. excellent, je ne connaissais pas, et je suis impressionné par la liberté des articles, la diversité, les informations, un grand bravo , cordialement

    RépondreSupprimer
  12. Le Debloc m'est devenu indispensable, bien au milieu de ma barre de favoris. La finesse d'analyse, l'humour, la sensibilité, la qualité de la rédaction. Je ne compte plus les titres que vos chroniques m'ont donné envie de me procurer. J'ai découvert bien des pépites, dont je me demande comment j'avais pu les ignorer jusque là !!
    Et j'avoue que j'y puise souvent des idées de cadeaux... BRAVO !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Didier pour ces encouragements. Cette année, nous allons fêter le 5ème anniversaire du Deblocnot et franchir le cap des 2000 articles...
      Quelques mots qui font plaisir "La finesse d'analyse, l'humour, la sensibilité, la qualité de la rédaction", tu résumes bien nos objectifs....
      A bientôt !

      Supprimer
    2. Merci Didier, ça fait vraiment plaisir...

      Supprimer